Lionel Eskenazi est journaliste et producteur de radio spécialisé dans le jazz. Il travaille entre autres pour Jazz Magazine, Muziq et France Musique, antenne pour laquelle il produit notamment un feuilleton autour du saxophoniste Wayne Shorter.

Au cœur de cette rencontre intitulée « Le son qui fait tomber les murs » : écoutes, échanges, commentaires et éclairages autour de l’œuvre d’Archie Shepp, en concert mardi 12 septembre dans la Grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie.

Programme musical de la rencontre :

  • - Archie Shepp & Horace Parlan
    « Nobody Knows the Trouble I’ve Seen » (Extrait de l’album Goin’ Home, 1977)
     
  • - Archie Shepp Attica Blues Orchestra (featuring Cécile McLorin Salvant)
    « Come Sunday » (Extrait de l’album I Hear the Sound, 2013)
     
  • - Archie Shepp
    « Malcolm, Malcolm – Semper Malcolm » (Extrait de l’album Fire Music, 1965)
     
  • - Archie Shepp
    « Theme for Ernie » (Extrait de l’album Mama Too Tight, 1966)
     
  • - Archie Shepp
    « Damn If I Know (The Stroller) » (Extrait de l’album The Way Ahead, 1968)
     
  • - Archie Shepp (featuring Jeanne Lee)
    « Sophisticated Lady » (Extrait de l’album Blasé, 1969)
     
  • - Archie Shepp
    « Attica Blues » (Extrait de l’album Attica Blues, 1972)
     
  • - Archie Shepp
    « The Cry of My People » (Extrait de l’album The Cry of My People, 1973)
     
  • - Archie Shepp & Mal Waldron
    « Lady Sings the Blues » (Extrait de l’album Left Alone Revisited, 2002)
     
  • - Archie Shepp (featuring Napoleon Maddox)
    « III Biz » (Extrait de l’album Phat Jam in Milano, 2007)
     
  • - Archie Shepp
    « Revolution (Mama Rose) » (Extrait de l’album Gemini, 2009)

 

Café musique « Le son qui fait tomber les murs », dimanche 10 septembre à la Cité de la musique, en entrée libre avec une consommation obligatoire.