Scary Goldings feat. John Scofield, MonoNeon, Larry Goldings, Scary Pockets & Louis Cole / Knower

dimanche 4 septembre 19h00

Grande Halle de La Villette

Tarifs : 35€
Placement libre debout
Durée : env. 2h55
La Cité de la musique - Philharmonie de Paris est accessible aux personnes à mobilité réduite. Des places adaptées aux spectateurs se déplaçant en fauteuil roulant sont disponibles dans toutes les salles de concert, sur réservation aux guichets ou par téléphone au 01 44 84 44 84.
La Grande salle Pierre Boulez, le Studio et la Salle de conférence (Philharmonie) sont équipés d’une antenne à haute fréquence.
Les personnes en situation de handicap visuel peuvent demander à être placées le plus près possible de la scène. Le programme de salle en format Word peut être envoyé quelques jours avant le concert, sur demande préalable.
Prêt de matériel (contre une pièce d'identité) aux différents accueils et vestiaires : fauteuils roulants, sièges-cannes, boucles magnétiques « tour de cou », jumelles, lunettes de télévision, monoculaires, loupes, casques anti-bruit. 
Vous rencontrez des difficultés d'orientation ou de mobilité, un volontaire du service civique peut vous accueillir (sur rendez-vous).
Renseignements : handicap@philharmoniedeparis.fr

Double dose de Louis Cole avec une performance de son projet électro Knower puis sa participation au fantastique supergroupe Scary Goldings, voyage aux sources du funk le plus torride, organisé par le duo Scary Pockets et l’organiste Larry Goldings. Deux versants du groove le plus dansant.

1/ Knower

Après un passage très remarqué lors de l’édition 2018 de Jazz à la Villette, où le groupe s’était présenté en quartet pour faire résonner ses folles envolées électro-pop, jamais très éloignées d’un funk moderne et bariolé, Knower revient cette année en duo. Les multi-talentueux Louis Cole (claviers et batterie) et Geneviève Artadi (chant) seront au cœur d’un spectacle visuellement époustouflant, pour revisiter les morceaux des quatre albums publiés depuis la formation de Knower à la fin des années 2000, dans la foulée de leurs études de jazz en Californie. Par leurs amitiés musicales, leurs ambitions visuelles et leur humour, leur maîtrise des codes et un goût pour une modernité sans frontière, les deux musiciens sont emblématiques d’une scène de Los Angeles turbulente et inventive.

2/ Scary Goldings

feat. John Scofield, Louis Cole, MonoNeon, Larry Goldings, Scary Pockets

Scary Goldings, c’est avant tout la joie de se réunir autour d’une vision du funk bien ancrée dans le sillage de la soul et du rythm and blues des années 1960, un goût du jeu collectif qui sonne comme un retour aux fondamentaux. Imaginé en 2018 par le guitariste Ryan Lerman et le claviériste Jack Conte (âmes du groupe Scary Pockets) avec l’organiste Larry Goldings, ce supergroupe fédère de nouveaux musiciens au fil des années et des albums. Paru l’an passé, le bien nommé Scary Goldings IV réunit le légendaire guitariste John Scofield, le bassiste MonoNeon et Louis Cole à la batterie. Du beau monde sur la scène de la Grande Halle pour ce premier concert européen de Scary Goldings, un moment de haute volée à la fois incandescent et détendu, entre complicité amicale et technicité bluffante. Attention, penser à bien s’hydrater.

← Retour à la programmation